FAQ

Questions fréquentes

D’où vient le nom de Ragusa?

L’invention du nom Ragusa remonte à 1942. A cette époque, les matières premières telles que le cacao étaient difficiles à obtenir. Camille Bloch fait alors face à cette pénurie avec une idée de génie : il remplit une fine enveloppe de chocolat d’une pâte de noisettes moulues et y ajoute des noisettes entières. Le chocolat et la masse sont versés en couches successives dans des formes plates, puis découpés en barres rectangulaires, la forme typique du Ragusa. Au moment de choisir un nom pour son nouveau produit, Camille Bloch se souvient de la ville de Ragusa, l’actuelle Dubrovnik en Croatie, où il est allé une fois en vacances. Il décide d’adopter ce nom parce qu’il le trouve agréable à l’oreille – et parce qu’il est compatible avec toutes les langues nationales.

Les chocolats Camille Bloch contiennent-ils du gluten?

Conformément à l’ordonnance suisse sur les denrées alimentaires et à l’ordonnance sur l’étiquetage et la publicité des denrées alimentaires, toutes les spécialités de Chocolats Camille Bloch SA sont élaborées à base de matières premières ne contenant pas de gluten.

Les chocolats Camille Bloch contiennent-ils du lactose?

Pour la fabrication de nos spécialités, nous utilisons du lait en poudre et du beurre fondu. Tous nos produits contiennent donc du lactose ou peuvent en contenir quelques traces. Nous conseillons aux personnes allergiques au lactose de ne pas consommer nos chocolats.

Je suis allergique aux arachides. Puis-je tout de même manger des chocolats Camille Bloch?

Nos chocolats ne contiennent ni arachides ni ingrédients dérivés tels que le beurre de cacahuète. Vous pouvez donc profiter des spécialités Camille Bloch sans aucune arrière-pensée.

Quels agents allergènes peut-on trouver dans les chocolats Camille Bloch?

Toutes nos spécialités peuvent contenir des fruits oléagineux (amandes, noisettes), du lactose et du soja ou des traces de ces produits.

J’ai remarqué un voile blanc sur mon chocolat. D’où vient-il?

Il s’agit d’une pellicule grasse, qui est due aux variations de températures. En présence de températures élevées, la graisse contenue dans le chocolat (le plus souvent dans le praliné) fond et, si les températures baissent, elle se recristallise en surface sous la forme d’une fine couche claire. Et même si le chocolat n’est dès lors plus si appétissant, vous pouvez le manger sans aucun problème.

La température idéale de conservation du chocolat se situe entre 16 et 19 degrés Celsius. Dans notre entreprise, nous effectuons régulièrement des contrôles de qualité très stricts. Tous nos entrepôts sont sous température et humidité contrôlées.

D’où vient le cacao utilisé pour les produits Camille Bloch?

Lors de la fabrication de nos spécialités de chocolat, c’est la qualité des matières premières qui prime. Notre cacao provient du Ghana, en Afrique de l’ouest, et du Pérou, en Amérique du Sud. Depuis 2011, nous collaborons de plus en plus avec „Sourcetrust“, une organisation à but non lucratif qui soutient les cultivateurs de cacao sur place et encourage une culture durable, écologique et sociale.

De plus, depuis janvier 2018, Chocolats Camille Bloch SA est membre de la Plateforme suisse de cacao durable. Elle a pour objectif de renforcer la gestion durable dans le chaîne de production et de valorisation du cacao.

Quelles sont les graisses végétales entrant dans la composition des spécialités de Camille Bloch?

Pour obtenir la consistance onctueuse caractéristique de l’intérieur de nos spécialités comme Ragusa et Torino, nous ne pouvons pas nous passer d’un complément limité de graisses végétales. Nous n’utilisons que des matières grasses non hydrogénées (graisses qui ne sont pas traitées chimiquement) et renonçons aux acides gras trans.

Les intérieurs de Ragusa et Torino contiennent aujourd’hui un mélange de graisse de coco et de beurre de cacao. Seules les spécialités Mousse de Chocolats Camille Bloch SA contiennent encore de l’huile de palme, et ce pour des raisons de technique de fabrication.