La Chocolaterie qui ne dort jamais …

News

La chocolaterie qui ne dort jamais ...

Fin octobre 2017, de nombreuses personnalités participaient à l’inauguration des nouveaux locaux de production, logistique et administration, mais aussi du Centre Visiteurs «CHEZ Camille Bloch». Chocolats Camille Bloch SA a investi quelque 40 millions de francs dans le site de Courtelary. Ce projet générationnel dénommé «Authenti-Cité» a changé bien des choses pour l’entreprise familiale dirigée par Daniel Bloch, le représentant de la troisième génération. Depuis un an, Chocolats Camille Bloch n’est plus seulement une simple chocolaterie. C’est aussi une destination touristique qui a créé une trentaine d’emplois et accueilli plus de 100 000 visiteurs en un an.

Une vision ambitieuse
Le projet générationnel «Authenti-Cité» était ambitieux. Pour Daniel Bloch, les choses sont très claires: «Si on met les solutions et non les problèmes en avant, on peut motiver les collaborateurs pour une nouveauté.» Avec la vision «Authenti-Cité», il s’agissait de créer un espace pour les générations futures. Un lieu de découverte également, afin que la chocolaterie puisse étendre le contact direct avec ses clients. Enfin, un espace pour rapprocher les collaborateurs. En douze mois, le projet a atteint ses objectifs. L’entreprise s’est renforcée tout en développant son ancrage dans la région. Avec la création d’une trentaine de nouveaux emplois, l’effectif atteint désormais la barre des 200 personnes.

Davantage de place pour innover
En agrandissant ses surfaces de production, l’entreprise permet le lancement de nouveaux concepts et produits innovants. Par exemple les pralinés Torino «La Piazza», avec leur emballage cylindrique très design, qui doivent leur nom à la nouvelle place conviviale située devant le Centre Visiteurs.

L’échange à la base d’une solide culture d’entreprise
La cohésion et l’échange entre les divers services de l’entreprise transparaissent également dans l’architecture des bâtiments, avec l’élégante passerelle qui mène de la production à l’administration. Pour Daniel Bloch, il s’agit d’un aspect essentiel, car «les meilleures idées naissent souvent du dialogue et de l’échange».

100 000 visiteurs partagent notre passion du chocolat pour la première année d’exploitation!
Le Parcours Découverte CHEZ Camille Bloch s’est établi comme l’une des premières destinations touristiques de la région du Seeland-Jura bernois. Cette vitrine de notre société, de nos valeurs et de nos produits est l’une de nos meilleures bases pour entretenir l’échange avec nos clients. CHEZ Camille Bloch mise sur l’accueil personnalisé des visiteurs, l’échange et la transmission d’anecdotes et de faits qui racontent l’histoire de l’entreprise. Un contact ouvert favorise la confiance.

Pour Joëlle Vuillème, directrice du centre, il est particulièrement important que le flux des visiteurs soit resté constant durant les semaines qui ont suivi l’inauguration, mais également pendant l’été et jusqu’en automne. «Nos visiteurs apprécient l’accueil ainsi que les nombreuses attractions passionnantes que nous ne cessons de développer», explique-t-elle. «Nous voulons faire en sorte que chacun d’entre eux ait envie de revenir.» Cette nouvelle offre contribue fortement à l’attractivité et la diversité touristique de toute la région, souligne Jérôme Longaretti, directeur de JURA TROIS LACS. «Le touriste d’aujourd’hui veut découvrir une région au travers d’expériences uniques et mémorables. Il est à la recherche d’authenticité et d’expériences immersives, attentes auxquelles le Centre Visiteurs «CHEZ Camille Bloch» répond pleinement.»

A l’aube de ce premier anniversaire, Joëlle Vuillème prépare la deuxième étape dans le développement du Centre visiteur : devenir l’une des 10 premières destinations en Suisse romande. Cet objectif enchante aussi Jérôme Longaretti : «En plus de diversifier l’offre touristique, il contribue au rayonnement de la destination Jura & Trois-Lacs loin à la ronde, ce dont je me réjouis», ajoute-t-il.

Le développement durable n’est pas qu’un concept
L’application concrète des valeurs de l’entreprise pour une production durable était également un thème essentiel. Grâce au passage au chauffage régional par copeaux de bois, la consommation de mazout a diminué de 75%. Et désormais, nos panneaux solaires couvrent 10% de nos besoins en électricité. Chocolats Camille Bloch SA utilise aussi du courant certifié produit par énergie hydraulique.